Drumco Energie Inc.

Conseils relatifs aux groupes électrogènes

Alors que la moitié de la saison des ouragans est encore à traverser sur la côte du golfe du Mexique et sur la côte de l'Atlantique, et tandis que des conditions météorologiques violentes frappent d'autres zones du pays, un nombre croissant d'Américains équipent leurs foyers de groupes électrogènes Kohler. Pourquoi? La nourriture en est l'une des raisons. Une panne de réfrigérateur et de congélateur pleins est onéreuse. De plus, la nourriture avariée peut être dangereuse pour la santé.

Pour vous ôter toute inquiétude, il vous suffit d'installer de manière permanente un groupe électrogène Kohler qui démarre automatiquement et fonctionne sans ravitaillements fréquents en carburant. Pour les lecteurs qui n'ont pas encore installé de Kohler, nous offrons les conseils suivants qui leur permettront de garder la nourriture plus longtemps et de manière plus sécuritaire lors de coupures de courant.

Augmentez le froid

Imaginons que vous ayez déjà préparé votre garde-manger d'urgence et que vous ayez assez de provisions en eau pour pallier une panne de courant. Qu'en est-il des aliments présents dans votre réfrigérateur et votre congélateur?

Comment faire durer les périssables? Et comment savoir s'ils peuvent encore être consommés? En sachant ce qu'il faut faire avant et pendant une situation d'urgence, vous pouvez réduire le gaspillage de nourriture et le risque de maladies d'origine alimentaire.

À faire maintenant

Dans la Première partie, nous traiterons de ce qu'il faut faire « avant une situation d'urgence ». Voici comment vous préparer dès maintenant.

En premier lieu, achetez deux thermomètres de réfrigérateur/congélateur, l'un pour votre frigo, l'autre pour votre congélateur. Il est inutile d'acheter des modèles numériques plutôt dispendieux : les versions analogiques coûtent moins de 10 dollars, certains moins de 5 dollars.

Il est essentiel de se souvenir que, lors d'une coupure de courant, la majeure partie de nos aliments ne peut être consommée que pendant un laps de temps limité. Le thermomètre constitue le meilleur moyen pour déterminer si des aliments peuvent être conservés, ou mangés. Vous en apprendrez plus à ce sujet dans la section : Vos aliments périssables peuvent-ils être consommés sans danger? – DEUXIÈME PARTIE.

En deuxième lieu, achetez une glacière (voire deux si vous avez un grand foyer ou beaucoup de nourriture). À propos des glacières : certains modèles aux parois très épaisses sont incroyablement efficaces, peuvent être chers et sont les plus indiqués pour garder les aliments au froid.

Cependant, même des glacières en mousse de polystyrène très abordables peuvent vous surprendre par leur efficacité, en particulier si elles sont dotées d'un couvercle bien hermétique.

En troisième lieu, augmentez le froid! Pensez à la glace. En raison de leur surface importante, les glaçons ne seront pas très efficaces, car ils fondront plus vite. Les sachets de congélation réutilisables sont plus judicieux. Cependant, l'idéal reste le bloc de glace.

Concevez vos propres blocs de glace en congelant de l'eau dans des contenants de cuisine courants tels que des poubelles en plastique, des moules à gâteaux ou des moules à terrines. Vous pouvez aussi congeler des bouteilles d'eau ou des bidons en plastique; une fois l'eau congelée dans les bidons, ces derniers constituent des blocs de glace renfermés dans un contenant à poignée! Vous pourriez être surpris de découvrir que, dans certains cas, l'eau ne gèlera pas tant que vous n'aurez pas déplacé le contenant ou ouvert le capuchon. Il s'agit là d'un phénomène appelé « surfusion ».

Et non, vous n'avez pas à craindre que les bidons d'eau congelés présentent un danger sanitaire; il s'agit là d'une idée fausse courante, mais bien démystifiée.

Voici donc le plan à suivre : prenez l'habitude de placer des blocs ou bidons de glace dans tous les espaces disponibles de votre congélateur. Pourquoi? Parce que des congélateurs relativement pleins maintiennent les aliments plus froids et plus sûrs bien plus longtemps (jusqu'à deux fois plus longtemps) que des congélateurs presque vides. Faites en sorte que vos glacières soient prêtes en cas de coupure de courant.

Vous devrez les utiliser dès que votre réfrigérateur et votre congélateur ne seront plus assez froids pour assurer la salubrité des aliments. De même, n'oubliez pas de configurer votre réfrigérateur et votre congélateur sur la valeur la plus froide possible avant toute intempérie prévue.

Faites durer le froid

Dans la Première partie de ce conseil de préparation à l'urgence, nous avons discuté de la préparation de vos réfrigérateur et congélateur « avant » une panne de courant en augmentant le froid afin de prolonger le stockage sain des aliments. Dans cette conclusion, nous traiterons de l'« après » : ce que vous devez faire une fois la panne effective.

Au moment de la coupure de courant

Vous n'avez pas à rester sans courant! Un groupe électrogène domestique Kohler installé de manière permanente produit une énergie de première qualité à des taux extrêmement faibles de distorsion harmonique, protégeant même l'électronique la plus sophistiquée de votre foyer.

Cependant, si vous n'avez pas de groupe électrogène chez vous et subissez une panne, vous devez débrancher les appareils électroniques, y compris le réfrigérateur et le congélateur, afin de les protéger contre les sautes de courant lorsque le courant est rétabli au niveau du réseau électrique.

Vous avez alors une solution : vous pouvez laisser la nourriture dans le frigo ou, si vous avez de l'espace, vous pouvez placer rapidement les aliments qui doivent être réfrigérés (comme le lait, la viande et les œufs) dans le congélateur.

Dans tous les cas, maintenez autant que possible fermées les portes de ces deux appareils. Le moment est idéal pour montrer à la famille comme il est facile de « perdre du froid » et de prévoir ce qu'elle doit récupérer avant d'ouvrir la porte du réfrigérateur ou du congélateur.

Vous pouvez aussi envelopper votre réfrigérateur ou congélateur dans des couvertures ou des tissus de déménagement pour ajouter une couche d'isolation.

Votre réfrigérateur gardera les aliments suffisamment froids pendant environ quatre heures s'il n'est pas ouvert. Votre congélateur, quant à lui, gardera les aliments suffisamment froids pendant environ 48 heures s'il est plein et n'est pas ouvert, ou pendant 24 heures s'il n'est qu'à moitié plein et n'est pas ouvert. La nourriture doit être stockée à une température inférieure ou égale à 4,5 °C (40 °F). Ainsi, en cas de panne brève, vos aliments resteront sains.

Les glacières que vous avez achetées et « refroidies » dans la Première partie entrent en jeu si la panne dure plus de deux heures. Lorsque votre nourriture approche des 4,5 °C (40 °F), placez les périssables de votre frigo dans des glacières remplies de glace (ces blocs de glace que vous avez fabriqués).

Si la coupure de courant perdure, vous ferez de même avec les aliments de votre congélateur. Transférez vos thermomètres! Regroupez tous les aliments les uns contre les autres. Si possible, mettez de la glace sur le dessus des aliments, car le froid descend.

Si vous avez une source de réapprovisionnement en glace, vous faites en somme du camping et pouvez vraiment prolonger le stockage alimentaire. La glace carbonique est une autre solution, bien qu'il s'agisse d'une solution peu courante requérant une manipulation et un traitement particuliers (par exemple, en termes d'aération) et méritant un poste distinct.

Vos aliments sont-ils sains?

Faites confiance à vos thermomètres et non à votre odorat. Et ne goûtez jamais la nourriture pour voir si elle est saine : inutile de devenir votre propre cobaye (malade)! L'objectif ici est de garder tous les aliments périssables à une température inférieure à 4,5 °C (40 °F).

Vous ne pouvez pas manger en toute sécurité de la nourriture qui a connu une température supérieure à 4,5 °C (40 °F) pendant plus de deux heures. Un point c'est tout. Vous pouvez toujours consommer ou recongeler des aliments congelés si des cristaux de glace sont présents dans tout l'emballage, mais il faudra cuire la viande et la volaille crues avant de les recongeler en guise de précaution. Le poisson et les fruits de mer ne doivent pas être recongelés.

Si, malgré votre bonne volonté, vous ne pouvez pas maintenir les aliments stockés en dessous de 4,5 °C (40 °F) ou si vous doutez de la salubrité de certains aliments, appliquez une règle simple : en cas de doute, jetez. Soyez intraitable avec cette règle : il vaut bien mieux la respecter qu'être malade!

Un dernier conseil qui pourrait paraître paradoxal : en cas de coupure de courant, il est vraiment judicieux de s'asseoir pour manger un bon repas tant que les aliments périssables sont frais.

Ou sortez ces hamburgers du grill, si la situation vous permet de le faire en toute sécurité! Vous réduirez le volume de nourriture devant être réfrigérée, et vous n'aurez pas à vous préoccuper plus tard de leur salubrité.


FAQ sur les groupes électrogènes

Si votre groupe électrogène domestique Kohler fonctionne pendant une panne de courant prolongée, voici quelques conseils pratiques de notre équipe d'assistance. Notez bien qu'il s'agit de simples suggestions et lignes directrices d'entretien. Veuillez vous référer aux manuels de votre opérateur pour obtenir les spécifications exactes et les programmes d'entretien. Il est essentiel d'entretenir votre groupe électrogène de manière adéquate et opportune.

Q. : Comment ouvrir l'unité?

R. : Quand vous avez acheté votre groupe électrogène, vous avez reçu un paquet contenant une documentation et une clé. Insérez la clé dans la serrure et tournez-la de 45 degrés pour procéder au déverrouillage. Relevez le capot.

Q. : Comment éteindre mon groupe électrogène?

R. : Ouvrez le capot. Placez le disjoncteur en position d'arrêt (OFF) pour arrêter d'alimenter la maison. Le disjoncteur se situe sous le contrôleur noir. Une fois le disjoncteur en position d'arrêt (OFF), laissez le groupe électrogène fonctionner pendant 2 à 5 minutes, puis appuyez sur le bouton d'arrêt bleu situé sur le contrôleur.

Q. : Combien de temps peut-il fonctionner avant que j'aie à contrôler l'huile?

R. : Assurez-vous de vérifier l'huile toutes les 8 heures et de la changer après 100 heures d'utilisation. Si cela vous est impossible, vérifiez au moins l'huile toutes les 24 heures. Il est essentiel de contrôler l'huile et de la changer régulièrement au bon moment pour éviter tout endommagement de votre groupe électrogène. Ne vous fiez surtout pas au manostat de bas niveau d'huile (qui est très différent du contacteur de niveau d'huile bas) pour éteindre la machine. Des dommages se produiraient très probablement avant que cela n'arrive.

Q. : Quelle quantité d'huile mon groupe électrogène consommera-t-il?

R. : Étant donné que des variables telles que les heures de fonctionnement moteur, la charge, le modèle et d'autres facteurs influent sur la consommation de carburant, aucune quantité standard d'huile consommée ne peut être indiquée. Tant que vous vérifiez le niveau d'huile et changez l'huile selon les instructions, votre groupe électrogène devrait rester en bon état.

Q. : Quel type d'huile faut-il mettre dans le groupe électrogène?

R. : Nous recommandons d'utiliser une huile entièrement synthétique 5W30. Si cette dernière est indisponible, vous pouvez aussi utiliser une huile minérale conventionnelle. Si le moteur a précédemment été entretenu et alimenté en huile conventionnelle, remplissez-le de nouveau d'huile conventionnelle. Il est important de ne pas mélanger de l'huile synthétique avec de l'huile conventionnelle. Cela pourrait endommager votre moteur.

Q. : Où se situe la jauge d'huile?

R. : La jauge d'huile se trouve à l'arrière du moteur et présente un anneau ou une poignée jaune à son extrémité.

Q. : Comment vérifier l'huile?

R. : Après avoir éteint le générateur, laissez le moteur au repos pendant 2 minutes pour permettre à l'huile de se stabiliser. Pour vérifier le niveau d'huile, retirez la jauge d'huile de l'arrière du moteur, essuyez-la à l'aide d'un chiffon propre et replacez-la dans le tube de jauge d'huile. Retirez-la à nouveau et examinez-en l'extrémité. L'extrémité de la jauge d'huile porte des hachures entre les lettres F (plein) et L (bas). Le niveau d'huile doit se situer entre ces deux marques. S'il se rapproche du bas, ajoutez de l'huile.

Pour ajouter de l'huile, localisez le capuchon jaune (sur lequel est gravé une image de bidon d'huile) à l'avant du moteur. Ajoutez un peu d'huile avant de vérifier de nouveau le niveau en insérant et en retirant la jauge d'huile. Répétez ces étapes et continuez à ajouter de l'huile jusqu'à ce que le niveau se situe sur ou près de la lettre F. Ne mettez pas trop d'huile dans le moteur. Si le moteur a précédemment été entretenu et alimenté en huile conventionnelle, remplissez-le de nouveau d'huile conventionnelle et NON d'huile synthétique. Il est important de ne pas mélanger ces deux huiles. Une fois l'huile au niveau approprié, démarrez le groupe électrogène en appuyant sur le bouton AUTO. Une fois que vous avez démarré le groupe électrogène, faites basculer le disjoncteur en position de marche (ON) pour que le groupe électrogène alimente votre maison.

Q. : Que faire si de l'eau immerge le groupe électrogène?

R. : Si vous pouvez sortir de votre domicile sans danger, mettez votre groupe électrogène HORS TENSION. Si vous ne pouvez pas vous rendre jusqu'à votre groupe électrogène et qu'il continue à fonctionner tout en étant immergé dans l'eau, des dommages internes se produiront très probablement. Vous ne pouvez pas faire grand-chose. N'oubliez pas que l'eau et l'électricité peuvent toutes deux être très dangereuses et, si le groupe électrogène est immergé, ces deux conditions seront réunies.